ga('create', 'UA-15901663-3', 'auto'); ga('send', 'pageview');

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2012

Que font les auteurs en été ? Font griller des P'tites Poules !

Je ne sais pas pourquoi mais je prends un malin plaisir à cuisiner le poulet lorsque sieur Jolibois vient manger à la maison. La jalousie sans doute... 

C'est donc autour des meilleurs morceaux de petites poules que nous nous sommes atablés, parlant comme d'habitude de tout et de rien, alternant lieux communs et réflexions fulgurantes, discours profonds et blagues piteuses, sous le haut patronage bien entendu de Saint Emilion, garant du haut niveau de la conversation. 

P1120199 - Copie.JPG

Seule ombre au tableau, le Jolibois, furetant dans mes bibliothèques, m'a supplié au nom de l'amitié et tout le toutim, de lui donner un rare exemplaire de Contes et Légendes de Paris, acheté à grand prix sur un vide grenier, et "Histoire d'un enfant" de Daudet (je l'avais en double...) en bibliothèque verte avec la jaquette d'époque. Je suis trop faible avec lui, j'ai cédé...

..Contes et légendes de Paris et de Montmartre

Mais le Mermoz par Joseph Kessel, ça non, il a eu beau pleurnicher, je le garde !

Au fait, Christian, commerce équitable oblige, tu penses à me mettre un calendrier et un album à colorier des P'tites Poules de côté...

12:12 Publié dans auteur(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jolibois

11/08/2012

Que font les auteurs en été ? Ils boivent plein de café !

La chronique prend un peu de retard, la box ayant décidé elle aussi de prendre des vacances, me privant d'Internet quelques jours. Ce qui m'a permis au passage de voir que j'étais encore capable de vivre sans ! C'est donc avec quelques jours de décalage que je peux enfin relater l'après-midi passée sur les terres du sieur Jolibois. C'est qu'il y avait là du beau linge ! P1120080.JPGLe petit poulet alsacien (Christian Heinrich...) était de passage. Short et thongs, petit chapeau sur la tête (il y a parfois du soleil à Festigny...), il nous a prouvé ses talent de conteur en nous narrant ses tribulations en Chine (avé l'assent !). Il avait aussi avec lui ses carnets de voyage, et là, il nous a une fois de plus "scotchés" ! P1120065.JPG

Revenant de Vézelay, où elle encadrait un atelier d'écriture avec son ami, Sylvaine Jaoui nous a fait un cours sur la dégustation du chocolat et les bienfaits de la grenadine.

P1120069.JPGNicole savourait le moment présent en pensant à tous les romans qu'il lui restait à écrire quand elle sera en grandes vacances...

Quant à notre hôte, il était pensif.jaoui,heinrich,jolibois

P1120055.JPG

Il est sur un gros coup ! Non content de triompher dans l'audio-visuel avec ses petites poules, le coquin préparerait un nouveau projet qui paraît-il devrait nous surprendre. De longues siestes dans son bureau seraient à l'origine de cette nouvelle idée. Il faudra que j'essaie cette technique!

Profitant de l'ambiance amicale, j'en ai profité pour négocier un dessin de ma "Rosengart" par  l'Alsacien aux thongs contre une bouteille de je ne peux pas dire quoi mais d'un breuvage que je distille moi-même et dont le bougre est friand... On appelle ça le commerce équitable !

Une seule note triste à cet après-midi, les tomates de Christian ont le mildiou. Et ça, c'est pas cool !!!

 

P1120083.JPG

Retrouvez les charmants compères de cet après-midi bavard et convivial en cliquant sur les liens :

Sylvaine Jaoui : www.sylvainejaoui.fr/

 et même en vidéo, Heinrich et Jolibois et les P'tites Poules :  

21/07/2012

Harcèlement... de Guy Jimenes

Ce n'est pas par hasard si "Harcèlement", paru chez Oskar l'automne dernier est sélectionné pour le prix des Incorruptibles cette année. Voilà un livre qui fait réfléchir, voire frémir... Un livre toujours juste, une écriture originale et parfaitement maîtrisée. Cette chronique d'une violence "ordinaire" au collège, celle qui nous met tous mal à l'aise, est édifiante. Un bouquin indispensable dans tous les CDI... 

Guy Jimenes - Harcèlement.

Et qu'on ne croie pas que je flatte un ami en encensant son livre. Je ne suis pas le seul à apprécier ! Voici ce qu'en disent d'ailleurs les documentalistes de l'Yonne sur leur blog :

 02 novembre 2011

HARCÈLEMENT

 

JIMENES, Guy. – Harcèlement. - Oskar ed. - 235 p.

harcelNouveau dans son collège,  Valentin pense avoir trouvé en Bastien un ami. Il ne se doute pas qu'il va devenir le souffre douleur de toute la classe. Bastien et Karim s'amusent, au début, à se moquer de l'adolescent, de sa passion pour la musique, de son goût pour la lecture. Puis ce sont les brimades, les insultes, les crachats, les coups, les humiliations. Valentin se retrouve tout seul, il essaie de parler de sa souffrance à quelques adultes, à ses parents, au principal du collège,...mais personne ne l'écoute vraiment. Surtout que Bastien sait très bien comment manipuler les adultes, et fait passer Valentin pour un affabulateur et un menteur. Alors Valentin subit, encaisse, se tait. Plus il réagit en victime, plus Bastien s'acharne sur lui. L'histoire est racontée sous la forme de courtes interviews, plusieurs personnages donnant, deux ans après le drame, leur version des faits à la psychologue, qui sous couvert d'une enquête sur le harcèlement, interroge des « volontaires anonymes ». Bastien, d'autres élèves, les parents, le principal, chacun raconte ce qu'il a vu à certains moments, ce qu'il a ressenti aussi. Certains avouent leur honte, mais aussi leur agacement à voir Valentin se soumettre ainsi, Valentin qui, parfois, accepte son rôle de victime, refusant même de l'aide. D'autres n'ont pas voulu voir la gravité de ce harcèlement, d'autres encore ont, mollement, essayé de lui insuffler du courage. Voici un livre à proposer à tout le monde. Aux adultes en contact avec des adolescents, pour qu'ils sachent déceler les signes de la souffrance causée par le harcèlement, Et aux jeunes, pour qu'ils réagissent, qu'ils trouvent les mots pour parler de leur souffrance. Mais l'auteur montre bien combien c'est difficile.

A partir de 11 ans.

Annie B.

 

17/07/2012

"Que font les auteurs en été ?"... Ils lisent du "Jimenes" !

P1110987.JPGDepuis le temps qu'il l'avait promis, Guy a enfin trouvé le temps de venir nous voir en Bourgogne. On avait donc mis les petits plats dans les grands (c'est un cliché, je sais...) pour recevoir Monsieur Guy Jimenes et sa charmante épouse (là, ce n'est pas un cliché, NDLR...). Guy a repris deux fois de la tarte à la rhubarbe, signe que la cuisinière s'était surpassée. Bien sûr, on a parlé de livres et de nos futurs salons. Nous allons nous croiser à Ploufragan en décembre et à Montargis en mars prochain. Guy a aussi pensé à me forcer un peu à lire cet été. Je vais donc commencer par "Le loup de porcelaine et autres contes de médiathèque". Si j'arrive au bout, j'enchaînerai avec "Harcèlement", dont j'ai entendu le plus grand bien. Merci donc, cher Guy, de ces devoirs de vacances imprévus.

Nous avons ensuite, après moult bavardages, été nous promener sur la colline éternelle, à savoir "Vézelay". C'est notre Mont Saint-Michel à nous... Coup de chance, c'était le seul jour de beau temps de ce mois de juillet plus que maussade. 

P1110989.JPG

Nous sommes entrés dans la maison de Jules Roy, pour voir à quoi ressemble le bureau d'un écrivain. Sûr que maintenant, on va ranger nos stylos comme lui et resortir la vieille machine à écrire...

P1110991.JPG

Les amis partent toujours trop tôt (re-cliché !), comme on dit, mais moi, j'en ai la preuve  : dès que les Jimenes ont tourné au coin de la rue, il s'est remis à pleuvoir...

Si vous voulez  en savoir plus sur le grand Guy, c'est là : http://guyjimenes.net/

A bientot pour la suite de ces chroniques estivales. Pour ceux qui l'attendent (monsieur a ses fans !), j'aurai peut-être le plaisir de convier l'indescriptible Jolibois à ma table. Si monsieur daigne répondre au téléphone ! Et si ça se trouve, un autre Christian en prime, Heinrich celui-là, dit "le badigeonneur de Schiltigheim"... Deux p'tits poulets pour le prix d'un !

11:49 Publié dans auteur(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guy jimenes, vezelay

14/07/2012

"Que font les auteurs en été ?"... Mosaïque et tomates farcies !

Même si juillet s'annonce froid et humide, revoici venu le temps de la rubrique tant attendue : "Que font les auteurs en été ?" Cette année, c'était décidé, nous braverions les dangers de la France profonde pour traquer Didier Jean et Zad jusque dans leur retraite corrézienne. C'est donc munis du dernier modèle de GPS que nous avons fini par dénicher le hameau du Teillol, retranché derrière ses collines et ses forêts. L'écolo-maison* dominait un verger, un potager et une serre de sa façade ornée de vagues ocres et jaunes.

DSCN2530.jpg

Les oiseaux étaient au nid, tout à l'ouvrage d'une nouvelle fresque qui dans quelques mois aura envahi le sol de la maison...

P1110942.JPG

P1110930.JPG

Ceux qui sont habitués du blog connaissent bien les talents de cuisinier de Didier Jean. Il nous les a montrés une fois de plus en se lançant dans les tomates farcies... Un succès, il n'en est pas resté !

Notre séjour a été court, mais riche... A peine le temps de marcher le long des cascades, de visiter Tulle, d'y entendre les grandes orgues, d'assister à deux spectacles de rue, de piller le buffet d'un restau chinois, de parler de tout et de rien, de livres et d'images, de projets et d'amitiés... qu'il était déjà temps de repartir !P1110977.JPG

Mais on reviendra, c'est promis ! Ne serais-ce que pour contempler la mosaïque terminée... Merci "bocou" et à bientôt, les amis...

P1110981.JPG







 







Si vous voulez en savoir plus sur l'écolo-maison de Didier Jean et Zad, c'est ici :

http://www.didierjean-zad.com/site/oucekison/teillol/html...

Si vous voulez tout savoir ou presque sur Didier Jean et Zad, c'est là : 

http://www.didierjean-zad.com

Si vous voulez connaître leur toute jeune maison d'édition, "2 Vives Voix", c'est là :

http://www.2vivesvoix.com/

Voilà, vous savez tout... Mais déjà la rubrique devrait s'enrichir... Nous attendons Guy Jimenes et madame en nos murs pour demain. A suivre donc...


20/04/2012

Florence Cadier, le retour !

P1070787 - Copie.JPGDans quelques jours, Florence retrouvera le chemin des grands espaces berrichons. Son aventures en Nouvelle Zélande a sans nul doute été pour elle une expérience formidable. Voici donc son dernier billet de NZ. Le prochain, elle pourra nous l'adresser depuis la Ville aux Moines, paradis des pâturages et des escargots...

C'était en tout cas un plaisir de l'accueillir sur le blog ! A bientôt "en vrai", Florence...


Paysage OK.jpeg

 

Derniers moments

Kia Ora

Dire que le temps s'est accéléré et a filé à toute vitesse ! Ce dernier mois partagé entre la Nouvelle Calédonie, Auckland, Christchurch et Samoa.

Nouvelle Calédonie : très beaux moments au pays des Kanaks et des Caldoches. Il a plu, des seaux d'eau chaude que déversaient les nuages mais je n'ai pas trop eu le temps de m'en apercevoir. Des rencontres dans des bibliothèques avec des femmes extraordinaires, passionnées des livres, inventives, des rencontres avec des jeunes lycéens tout autant curieux (et timides), des rencontres avec les écrivains du Pacifique. J'ai eu la chance de prendre un petit avion qui a survolé la Nouvelle Calédonie, voir le centre Djibaou (magnifique), visiter en trois jours la province du Nord, me régaler de paysages et de lumières qui me font encore rêver. 

florence cadier,nouvelle zelande residence auteur

Auckland : encore de la pluie mais plus froid. L'automne s'est installée en NZ. Grande ville tout aussi chaleureuse que les autres. Des enfants aux parents francophones qui parlent français avec un fort accent anglais, des enseignants dynamiques. Christchurch : magnifique malgré le centre ville détruit par deux violents tremblements de terre. L'Île du Sud, grandiose, des instants où la mer, la lumière, les montagnes vous donnent juste envie de pleurer. Samoa, chaud, très chaud, pays de la joie de vivre. Une plage où j'étais la seule touriste, une nuit dans un falé, bercée par la mer, la maison de R.L. Stevenson, des fleurs, des fruits en abondance.

Difficile de parler de ces 5 mois, il me faudra du temps pour réaliser, comprendre ce que ce séjour aura changé car il aura modifié, c'est certain, ma perception du monde et des hommes.

Je quitte maintenant Wellington dans trois jours, triste de laisser des amis, une ville, une manière de vivre, un pays, si apaisant, amical. Je ramène dans mes valises, des souvenirs et un roman.

Les écrivains, ici, n'ont pas l'égo d'un paon. Que vous soyez auteur jeunesse ou auteur de littérature générale, poète ou dramaturge, quelle importance ! On partage, on en rit et on se respecte.

A l'autre bout de notre monde, il y a une terre que l'on connaît peu (et pour cause, le voyage est à lui seul un périple), attirant, envoutant. Une culture foisonnante, diversifiée, inventive. J'espère vraiment pouvoir y retourner !

En attendant, une autre aventure m'attend, tout aussi excitante. Revoir ma famille, faire connaissance avec Anna, ma petite fille.

Mais l'empreinte de la NZ restera.

florence cadier,nouvelle zelande residence auteur

 

11/04/2012

QUIZZZZZ...

On m'envoie par "Smartphone" (Keskecé ?) cette photo non légendée... 

photo.jpg

S'agit-il :

des trois nominés pour le meilleur espoir 2012 en littérature jeunesse ?

des trois plus grosses ventes en poche de ces dix dernières années ?

d'une publicité pour une résidence médicalisée dans l'Orne ?

Où même les trois à la fois !!!

Ahhh, je reçois un SMS... Ces trois individus seraient Dominique Joly, Anne-Marie Desplat-Duc et moi-même au salon de Flers... J'y crois pas... Vite, aide-moi Photoshop !

10/04/2012

Les Zarkyroul à Villeurbanne...

P1190772.JPG

C'est toujours un plaisir de recevoir des images en direct de la caravane des Zarkyroul. Cétait le 31 mars dernier et c'était coloré... C'est étonnant et magique ce que les enfants peuvent créer dans la caravane : des enfants de papier collé, des enfants coloriés à crayon-que-veux-tu... Une farandole d'enfants sans cesse renouvelée ! Chapeau, Caroline et Compagnie.

Demandez à être sur la liste de diffusion de leurs albums photos, c'est un régal. 

P1190653.JPG

P1190713.JPG

Et peut-être un jour la caravane des Zarkyroul fera étape en Bourgogne... On attend ce moment avec impatiences. Grand parking, table d'hôtes, possibilité de dormir dans de grands lits !

Le lien pour le site des Zarkyroul est dans ma liste.

Pour voir toutes les photos des Zarkyroul à Villeurbanne sur Picasa, c'est là :

https://picasaweb.google.com/lh/sredir?uname=ZARKYROUL&target=ALBUM&id=5726802745192425505&authkey=Gv1sRgCM6R0s77mdDq2wE&feat=email