ga('create', 'UA-15901663-3', 'auto'); ga('send', 'pageview');

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/08/2011

"Que font les auteurs en été ?" : La cuisine, par Didier Jean et Zad...

Comme le temps passe... C'était il ya près de 20 ans, nous faisions nos premiers pas dans le petit monde de la littérature jeunesse. Depuis, nous nous étions rencontrés souvent sur des salons, "aux quatre coins de l'hexagone", comme on dit. Pour la première fois, Didier Jean et Zad nous faisaient l'honneur d'une halte à la maison. P1070631.JPG

Ce fut là l'occasion de découvrir une autre facette des talents multiples du couple corrézien. J'entends par là "la cuisine" ! "On apporte le dessert", avaient-ils dit. Et sous nos yeux ébahis, les deux compères se mirent à confectionner le gâteau le plus incroyable de l'hémisphère Nord. Imaginez une espèce de délicieux quatre-quarts confectionné par Zad et customisé par Didier. P1070637.JPGGorgé de jus de poires au sirop, fourré des dites poires et nappé d'une dégoulinade de crème au chocolat hyper calorique... Une création personnelle, avouera l'émérite cuisinier. Il nous a fallu deux jours pour en venir à bout ! Le lendemain, Didier s'attaqua aux concombres...P1070653.JPG On les invite et c'est eux qui font la cuisine. Ils reviennent quand ils veulent !

Leur passage fut trop court. A peine le temps de regarder les albums de leur nouvelle maison d'édition, "2 Vives Voix", un petit tour à Vézelay et les oiseaux s'étaient déjà envolés...

 

à Vézelay...

P1060699.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1070647.JPGNous ne manquerons pas d'aller prochainement visiter leur nouvelle et écologique maison. (voir leur site en liste de liens...)

Le prochain épisode nous conduira dans un lieu reculé du Berry, à la découverte de dame Florence Cadier, que nous surprendrons j'espère dans son hamac où elle "réfléchit"...

Le site de la maison d'édition de Didier Jean et Zad, c'est là : http://www.2vivesvoix.com/


19/07/2011

Dans la série "Que font les auteurs en été ?" : Sur les terres d'Alain Grousset et de Guy Jimenes...

P1070585.JPGL'été s'écoule doucement et on en profite pour faire de petites visites d'amitié... C'est dans l'orléanais que nos pas nous conduisent ce samedi. Nous débarquons d'abord  sur les terres Alain Grousset et de son épouse chez qui nous nous sommes invités sans vergogne. Ma femme ne savait pas ce qu'est un vrai collectionneur. Une plongée dans l'antre d'Alain va lui faire mesurer l'ampleur de la chose. Nous restons un long moment au milieu des vieux bouquins, des collections de jouets SF, des affiches et des innombrables caisses de bananes remplies de livres... Auteur de SF, Alain est avant tout le roi des chineurs. Nous nous donnons d'ailleurs rendez-vous pour la brocante d'Aillant sur Tholon en août.

P1070575.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après un substantiel repas, nous terminons (y'en a plus...) les quelques gouttes d'un alcool de 1895... Alain collectionne aussi la gnôle ! Chargés de confitures et de prunes du jardin, nous filons vers Saint Jean de Braye rendre visite tous les quatre à notre ami commun, Guy Jimenes. Et hop ! re-gâteau et re-café... De subtiles plaisanteries de haut niveau font qu'on ne s'ennuie guère chez l'ami Guy...

P1030968 - Copie.JPG

 

 

Je vous mets les liens pour les sites des ces deux loustics...

La prochaine visite prévue, Didier Jean et Zad, qui nous font l'amitié de passer faire étape en Bourgogne fin juillet...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le site d'Alain : http://alain.grousset.monsite-orange.fr

Le site de Guy : http://guyjimenes.net/

 

 

10:46 Publié dans auteur(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grousset, jimenes

16/06/2011

Comme des coqs en pâte !

Est-ce le temps qui veut ça, ou l'approche des vacances ?... Toujours est-il que l'ambiance ici n'est pas très laborieuse ! Tous les prétextes sont bons pour ne pas affronter la page blanche. Profitant donc du passage de Christian Heinrich chez le sieur Jolibois, j'ai proposé aux deux compères une réunion "de travail" à la maison. N'écoutant que leur courage, les deux cocos ont répondu "présent". Je dois bien l'avouer, on n'a pas parlé que de littérature jeunesse ! 

P1070050 - Copie (2).JPG

P1070053.JPG

Cela ne nous a pas empêchés de passer un bon moment autour d'un Beaune premier cru Hospices de Beaune 1996. 

Puis mes hôtes ont pris congé. Ils préparent actuellement la suite des aventures des "Petites Poules" dans une retraite bourguignonne dont l'adresse est tenue secrète. Gageons que leurs journées seront bien occupées, le nez sur l'ordi ou le crayon à la main. C'est ce que Christian Jolibois m'a affirmé en tout cas ! Il avait l'air sincère...

25/05/2011

Quoi de n'oeuf ?

P1060914.JPG

P1060905.JPG

La dernière fois que je vous ai parlé du sieur Jolibois, il était question d'un duel. Le succès de la série "Les P'tites Poules" commençait à me brouter la crête. J'ai donc affuté ma rapière et me suis rendu à son poulailler. L'oiseau était au nid et je m'apprêtais à en découdre.

Comment l'animal avait-il appris que j'allais lui voler dans les plumes ? Mystère... Toujours est-il que le gredin m'attendait, prêt à la riposte. Je fus donc accueilli par un lancer de saucisses, au cri de "Tous poule un !"... J'évitais adroitement les gras projectiles, mais le fourbe tenta alors de m'embrocher avec des brochettes avant de m'arroser avec du Bordeaux, me traitant de poule mouillée...

P1060916.JPG

P1060917 bis.jpg

Voyant que je n'aurais pas le dessus, j'ai sorti mon arme secrète : "l'élixir des Bonzamis" qu'une amie sorcière, Samantha Lambic, avait préparé pour l'occasion. Quelques gouttes suffirent pour le rendre doux comme un poussin ! 

J'en profitai pour m'introduire dans son beau bureau tout n'oeuf et voler quelques manuscrits. Je tentai même de trouver quelques indices sur le 12ème album des "P'tites poules" à venir... Sans succès, hélas !

 

P1060908.JPG

Alors j'ai décidé de lui tendre un piège, à lui et son p'tit poulet de complice, le Christian Heinrich... Je les ai invités à la maison. S'ils savaient ce qui les attend, ils en auraient, c'est sûr, la chair de poule (je sais, c'est facile...).

Qu'on fasse chauffer le goudron et qu'on apporte les plumes !!!

P1060920 bis.jpg

à suivre... 

08:52 Publié dans auteur(s) | Lien permanent | Commentaires (2)

13/05/2011

Un combat de titans !

Lutte fratricide dans le top 100 d'Amazon ! V'là t'y pas que les "Petites Poules" veulent picorer les poils du "Pinceau Magique" ! Crotte (de poule...) !

  1. 73.
    626 jours dans le top 100
    Le Pinceau magique
    Didier Dufresne Stéphane Girel 
    4.4 étoiles sur 5   (12)

    Prix conseillé  : EUR 4,20

    Prix : EUR 3,99

    Vous économisez : EUR 0,21 (5%)

    15 neufs et d'occasion à partir de EUR 3,91

  2. 74.
    381 jours dans le top 100
    Les P'tites Poules : La petite poule qui voulait voir la mer
    4.8 étoiles sur 5   (16)

    Prix conseillé  : EUR 4,70

    Prix : EUR 4,46

    Vous économisez : EUR 0,24 (5%)

    16 neufs et d'occasion à partir de EUR 3,99

Monsieur Jolibois, si cela devait se produire, je me verrai obligé de m'en aller chercher ma rapière au grenier, afin que nous règlions ce différend sur le champ (de patates...).

Tenez-vous-le pour dit !

28/04/2011

OPALIVRES A LU POUR VOUS...

 Transat F.M.98.5MHZ OPALIVRES a lu pour vous

transatfm.com "Un livre par jour"

03.21.32.31.31. Chronique

préparée par OPALIVRES

 

SamouraiCouv.jpg

 Si j’étais … Samouraï de Didier DUFRESNE, illustré par Bruno PILORGET

Editions L’Elan Vert – Collection (Si j’étais) 15,50€

 

Fubuki est venu se présenter au château d’Azuchi pour terminer son éducation de samouraï qu’il a commencée avec son vieux maître Hirotoshi. Mais Fubuki est petit et les autres apprentis samouraïs l’accueillent avec des rires :

  • Regardez-moi ce gringalet !

  • Montre-nous ce que tu sais faire ! ricane le plus grand.

Fubuki s’empare alors de l’arc et décoche une flèche qui va se ficher au centre de la cible. Cela fait taire les moqueries et Fubuki peut parfaire son apprentissage : manier le sabre, la lance et l’arc, monter à cheval et lutter à mains nues.

Le seigneur décide un jour que Fubuki et quelques autres sont dignes de recevoir le katana, « ce grand sabre qui fera d’eux des samouraïs ».

Au cours de la cérémonie, Tatsuya affronte Fubuki qui le bat malgré sa petite taille. Tatsuya est vexé et découvre sur le visage de Fubuki « quelque chose d’étrange ».

  • Je ne te laisserai jamais en paix ! Je finirai bien par savoir ce que tu nous caches ! crie tatsuya. Fubuki s’enfuit pendant la nuit. Les autres sont chargés de le retrouver.

Quel est le secret de Fubuki ?

 

Voici un album qui sous le prétexte de nous raconter une histoire passionnante nous fait découvrir la vie, l’engagement et les armes des samouraïs, ces guerriers japonais d’autrefois. En effet, des rabats décrivent successivement l’apprentissage, le code d’honneur, les armes, l’armure du samouraï et les samouraïs de légende, comme Musachi Miyamoto ou dame Tomoe. En fin d’ouvrage, une saynète sur un épisode de l’histoire est proposée aux lecteurs à mettre en scène avec la réalisation de décors et de costumes et enfin, un glossaire donne les définitions des termes japonais employés dans le texte.

De très belles illustrations accompagnent le récit et l’enrichissent de leurs couleurs profondes et de nombreux détails insolites.

A recommander à partir de 7-8 ans

 

Si j’étais … Samouraï de Didier DUFRESNE, illustré par Bruno PILORGET

Editions L’Elan Vert – Collection (Si j’étais)

 

 

30/03/2011

Sans faire de bruit...

Un grand monsieur de la littérature jeunesse ne nous racontera plus d'histoires.

Il nous laisse ses livres, bien sûr, mais il nous manquera beaucoup...

Yvon Mauffret est décédé ce mois de mars 2011...

16:27 Publié dans auteur(s) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : yvon, mauffret

28/03/2011

Montargis, merci, merci...

Il est des salons où on aime revenir et celui de Montargis en fait résolument partie. Retrouver les bénévoles de l'association, plaisanter avec nos libraires, revoir des instits (parfois en retraite maintenant...), admirer les travaux d'élèves, rencontrer des lecteurs pertinents, s'entendre dire lors des dédicaces :

"Tu es venu dans ma classe en CP, je suis en troisième, maintenant. Tu te rappelles, on avait écrit une histoire ensemble...".

Retrouver aussi des auteurs, s'apercevoir que ce sont des amis, aimer être là, profiter de l'instant...

C'est tout ça et bien plus encore, un salon réussi. Pas de doute et une fois de plus, c'était le cas cette année. Alors à toutes et à tous, merci et à bientôt...

Pêle-mêle quelques souvenirs extraits du "casting" d'enfer des auteurs, à vous de remettre des noms sur ces photos... 

P1060508.JPGP1060526.JPGP1060509.JPGP1060515.JPGP1060518.JPGP1060519.JPGP1060542.JPG