ga('create', 'UA-15901663-3', 'auto'); ga('send', 'pageview');

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2015

Breton parlé...

Dans ma boîte aux lettre aujourd'hui, "Un amour de Pharaon" en Breton. Le titre était déjà traduit en Coréen et en Italien... Mais là, dans la langue de mes ancêtres, quelle fierté ! Car ma grand-mère et ma mère sont nées à Rostrenen et mon grand-père à Glomel !!! Si vous trouvez plus breton que ça, appelez-moi !

milan pharaon.jpeg

Un clin d’œil à mon cousin (à la mode de Bretagne...) Jean-Dominique, dit "Jean-Do", grand spécialiste du Breton dans les écoles...

 

 

10/01/2015

Nous sommes Charlie...

Dimanche 11 janvier,

à 17 h, de la place de l'Arquebuse à l'Hôtel de Ville d'Auxerre

 en hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo, contre la barbarie, contre la peur, pour la liberté de la presse, pour la fraternité et la paix.

08/01/2015

Tant qu'il y aura des crayons...

Je relaie ici le dessin de Christophe...

 

Charlie C.Besse.JPG

 http://www.tronches-de-vie.com/

07/01/2015

Nous sommes tous Charlie...

Charlie.JPG

02/01/2015

Bonne Année 2015...

Les années passent...

Se suivent...

Faisons en sorte

qu'elles ne se ressemblent pas forcément !

P1210347.JPG

10:02 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (2)

23/12/2014

Docteur Jekyll et Mister Besse !

Voici, rien que pour vous, en direct de "Tronches de Vie", le cyber-carnet de mon ami Christophe, cette carte de Noël "politiquement incorrecte"... Et en plus, il intitule de dessin : "prime à la casse". Ah ! Il cache bien son jeu, le gentil Christophe, le très fréquentable Monsieur Besse !  Ça me rappelle une histoire... Un truc qui s'appelait : "Docteur Jekyll et Mister Besse" ou quelque chose comme ça...

christophe besse,tronches de vie

Allez, Joyeux Noël à tous... et au dessert, allez digérer ici 

http://www.tronches-de-vie.com/

Saga de l'invité d'honneur à Ploufragan : la suite...

P1220371.JPG

Ouf ! Retrouvé le fichier de la seconde partie de mon fameux "discours" de Ploufragan le 6 décembre dernier. Il eut été dommage que ce morceau de bravoure soit resté inédit, persistant seulement dans la mémoire de deux ou trois auditeurs attentifs dans la salle bondée de l'école Louis Guilloux ! Pour moi qui écris pour les "petits", je lui trouve au moins une qualité : il est court ! Le voilà donc, à déguster avant la dinde de Noël...

 

 

Mesdames et Messieurs,

C'est votre invité d'honneur préféré qui vous parle. Rassurez-vous, je ne serai pas long ! Compte-tenu du thème de cette année, qui est, je vous le rappelle, « Voler de ses propres ailes », je tiens tout d'abord à prévenir certains soi-disant amis auteurs présents dans cette salle qu'à la première remarque désagréable, je leur vole dans les plumes !

Cette mise au point étant faite, je peux sereinement rendre hommage à l'Amicale laïque de Ploufragan, qui s'entête à inviter chaque année des auteurs déplumés comme moi (et quelques autres...). C'est courageux, croyez-moi !

Bon, comme promis, je ne vais pas ennuyer tout le monde avec un long exposé. J'aurais pu pourtant par exemple développer cette question fondamentale : « Voler de ses propres ailes, à quoi ça rime ? » Mais il y a des poètes pour ça.

Non, soyez sans crainte, à vol d'oiseau, le buffet n'est pas loin ! Car au risque d'en étonner quelques-uns, cette année, je vais la jouer sobre. Léger comme une plume, que je vais être. Je remercie donc simplement tous les bénévoles de l'association, ceux qui les aident, les enseignants et leurs élèves. Je leur dis à tous combien mon plaisir est grand d'être ici. Et que ce sentiment est partagé j'en suis sûr par tous les invités.

Ce rendez-vous de décembre à Plouf, on voudrait que ça ne s'arrête jamais !

L'an dernier ce salon avait un président « Donneur » en la personne d’Édouard Manceau. Son règne est maintenant terminé. Place à l'invité « Voleur », qui vient de ses propres ailes voler ici parmi vous quelques moments de bonheur... Merci !

Et voilà ! Pour ceux qui ont eu le courage de lire jusqu'au bout, en cadeau, une vraie pépite ! La photo du "Boss" du salon, coqueluche des photographes de "Ouest France"... Pour ceux que ça intéresse, je tiens à leur disposition des exemplaires "papier" qu'ils auront plaisir à se faire dédicacer lors du 17ème salon du livre de Ploufragan !

Désolé Jean-Yves ! 

 

Capture.JPG

 

Ici, l'article illustré par ce cliché :

http://www.ouest-france.fr/le-livre-jeunesse-tient-salon-ploufragan-3020582

19/12/2014

Plouf !!! Le discours... (partie 1)

 

P1220370.JPGNe riez pas mais on me l'a demandé ! Mettre en ligne mon discours d'invité d'honneur au 16ème salon de Ploufragan ! Je cède donc à la pression d'un fan (le seul ?), il se reconnaîtra.

Pour ménager mes effets, voici la première partie, que chacun pouvait lire sur la plaquette du salon...

 

Le mot de l'invité d'honneur...

Invité d'honneur au salon de Ploufragan, excusez du peu ! Et pour la seconde fois, s'il vous plaît !

J'ai d'abord cru à une erreur, pensé ensuite que le moment de la reconnaissance de mon immense talent était enfin arrivé pour finir par comprendre que c'était sans doute l'ancienneté qui me faisait avoir cet honneur à nouveau. Il est vrai qu'au siècle dernier, j'y venais déjà, au salon de Plouf !

Invité d'honneur, la gloire, la reconnaissance, l'éclair de jalousie dans l’œil des autres invités, ça n'a pas de prix... mais pas que des avantages ! Car il y a le fameux discours de l'invité d'honneur... Celui sur lequel on n'a pas le droit à l'erreur. Mais j'ai l'habitude maintenant ! Alors on ne me la fait pas ! Le discours, vous allez voir comment je vais vous l'expédier !

Passez-moi le thème... Qu'est-ce qu'y z'ont encore inventé cette année, les drôles d'oiseaux de l'Amicale Laïque de Ploufragan ? « Voler de ses propres ailes » ! Rien que ça ! Voilà une idée qui est chouette !

Fastoche ! Je pourrais même copier sur ce qu'a fait Édouard l'an passé... Un bout de papier, un marqueur et le tour est joué. Adieu l'invité « DONNEUR », place à l'invité « VOLEUR ». Le temps de me parer des plumes du paon et je suis à vous...

 Bon, ça, c'est l'intro... le pitch... un petit avant goût... Il faudra attendre le 6 décembre pour que je vous livre l'intégralité de ma pensée, en direct de l'école Louis Guilloux. En attendant, méditez sur ce proverbe hébreu : « On ne peut donner que deux choses à ses enfants : des racines et des ailes... »

à bientôt... 

à suivre (dès que je retrouve ce sacré nom d'un chien de fichier de la suite !!!)